Des brèves d'un état de mal chronique, à la permanence du DAL

Publié le 24 Octobre 2013

Au CRH (conseil regional de l'habitat) cet après midi,
un vote est prévu parce qu 'Emergences souhaite supprimer 32 places d' hébergement d' urgence pour les transformer en 20 places de pension de famille.....


Hier à la reunion du DAL, un des objectif des militants a été de joindre le 115.
Il n' y a qu 'un salarié par soir, et  deux tiers des demandes d' hébergement ne peuvent pas être satisfaites, soit 68 personnes dont 18 enfants à la rue chaque soir, soit beaucoup de désespérance des 2 côtés de la ligne télephonique...


La trêve hivernale ne semble pas concerner les CADA puisque sur Rouen, une famille soutenue par RESF est venue au DAL car, étant déboutée du droit d'asile, elle doit quitter son logement le 4 novembre. (appel du tribunal en cours,  faisant fi "des preuves d intégration": enfants scolarisés, monsieur qui travaille).


Cécile Duflot, l 'hiver dernier, a communiqué sur l' arrêt de la politique d 'hébergement au thermomètre: du coup, il n y aura pas de circulaire nationale pour  la mise en place du plan grand froid!


 

Rédigé par collectif 76 des salaries du social et médicosoci

Publié dans #compte-rendus

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article