Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les hauts de hurle Rouen

Publié le par collectif 76 des salaries du social et médicosoci

Lundi 5 janvier 2015, rue Albert Dupuis, sous un vent glacial, dans le brouillard, une trentaine de personnes se sont rassemblées devant Colette Yver, à l'appel du DAL et du collectif 76 des salariés du social. Ils pensaient pouvoir échanger avec la quarantaine de personne hébergées depuis 9 nuits avant la fermeture du centre.

OH! Stupeur et tremblements (de froid).

Dans les locaux, plus personne et une présence policière dans la rue. Le centre avait fermé ses portes le matin même, en faveur sans doute d'une hausse de température spectaculaire! (-4°c à -1°c).

Contrairement à ce que le directeur du cabinet du préfet (article du Paris Normandie du 6-01) affirme: "jusqu'à maintenant la quasi totalité des demandes adressées au 115 ont été satisfaites.", nous savons que lorsque les dispositifs du plan Grand froid sont fermés, 50 à 60% des personnes qui font le 115 ne sont pas hébergées. Par exemple, la nuit du mardi 6 janvier, 60 personnes, hommes, femmes, enfants sont restés à la rue.

Que le préfet se réjouisse, le réchauffement climatique continue...

Commenter cet article