Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AG du 16 Juillet 2012

Publié le par collectif 76 des salaries du social et médicosoci

AG du 16 juillet 2012

 

 

HDR

 

Ils viennent demain après-midi pour un reportage.

Prévoir plusieurs travailleurs sociaux pour les recevoir.

INFORMATIQUE

 

Personne pour la réunion du groupe.

Faire une liste des demandes et questions par les personnes qui utilisent cet outil.

Demande pour que l’ancien outil reste en parallèle du nouveau qui sera installé.

 

FAMIILES

 

rencontrer les familles pour qu’elle prennent rendez-vous auprès de RESF, familles enfants scolarisés, et LDH sinon avec, si possible, un accompagnement.

LDH le mardi à 15 h

RESF le mercredi à 16 H

A prévoir pour la semaine prochaine en s’assurant de la permanence effective.

 

ACTIONS

 

Après l’action de demain au PS il faut envisager d’autres actions.

 

Prendre rendez-vous auprès du suppléant de V. Fourneyron et des autres députés de l’agglo.

Lettre à faire.

 

APPEL AVOCAT

 

Tant qu’on n’a pas reçu d’assignation : Rien à craindre.

Après, danger probable pour les familles sans papiers.

 

Lors de la venue des forces de l’ordre on peut envisager un délai en heures ? en jours ?

pour l’évacuation.

 

ORGANISATION ET PERSPECTIVES

 

Problèmes posés :

on pourrait fonctionner en groupe en alternant avec les AG quotidiennes afin de mieux gérer notre temps, pour qu’interviennent un maximum de personnes dans l’organisation, pour que nos revendications et nos buts soient mieux posés et définis.

Ces AG quotidiennes ne sont pas démocratiques.

Se poser la question de savoir, pour chacun, ce qu’on l’on fait là et dans quelles perspectives ?

 

Rappel que le cadre de départ reste pertinent, tant nos revendications sur l’hébergement dans le cadre d’une lutte politique et sur l’ accueil des familles : avec enfants, autonomie, sans suivis de notre part.

 

Le fonctionnement en AG quotidienne qui décide semble à une majorité le meilleur moyen de fonctionner. La situation étant évaluée au jour le jour, tant sur les présences dans les locaux que pour les évènements.

 

Rappel que l’action est tenue par le collectif 76 avec le soutien des autres organisations.

Ce qui n’empêche pas prises de parole et participations actives.

De même pour la place de chacun.

 

Il y a eu quelques dérives à ce cadre mais globalement on s’y tient, même si il y a du fait des changements journaliers de personnes, quelques improvisations dans l’organisation et les décisions.

Il faut aussi tenir compte que le Collectif n’a pas l’expérience d’une telle action.

 

Cette lutte est conduite pour obtenir une satisfaction de nos revendications.

Mais il faut bien entendre que cette occupation n’aboutira pas forcement à une victoire.

C’est un combat politique, il ne peut s’inscrire que dans la durée et pourra continuer dans un autre cadre avec d’autres forces et d’autres luttes.

Peut-on penser que le fait de notre occupation, depuis un mois, avec les familles sous un toit, même provisoire, nos interpellations des politiques et tutelles du secteur hébergement, est déjà une réussite?

 

Afin de répondre à ces questionnements, notamment du fait que notre action se prolonge, il est décidé de créer un groupe de réflexions sur nos revendications.

 

 

Commenter cet article