Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Compte rendu de l'action à Colette Yver

Publié le par collectif 76 des salaries du social et médicosoci

Bonsoir,
Hier matin des militants du dal, du collectif 76 des travailleurs sociaux et des sympathisants sont allés au centre d hébergement temporaire Colette yver. 48 personnes dont une quinzaine d enfants devaient quitter définitivement les lieux. (fin de la trêve hivernale)
Nous avions décidé de rester avec les familles car aucune d'elle n'avait d'autres solutions d'hébergement.
C est le caps (comité d action et de promotion sociale) qui a géré, cet hiver, ces locaux. Ces derniers appartiennent à la mairie de Rouen.
Cécile duflot a bien stipulé la fin de la gestion saisonnière et que toute personne hébergée devait être maintenue jusqu á une orientation vers une structure de stabilisation, de soin ou un relogement.
Malgré les pressions de la direction envers les familles et les militants
(affiche arrachée tellement violemment qu'une militante a pris un coup, invectives et prise en photo des familles, appel et venue de l'huissier), les familles se sont toutes regroupées et ont décidé de ne pas sortir, puisque c'était leur droit.
Radio bleue, Paris Normandie, Grand Rouen, le Npa ont relayé l'information.
Des élus verts ont porté l'information au ministère du logement, et les élus communistes à la mairie de Rouen.
A 12h, nous avons appelé la ddcs et le directeur adjoint nous a informé
que la veille hivernale était réactivée en raison de la baisse des temperatures, le centre resterait donc ouvert au moins jusque mardi.
-Pourquoi les familles allaient être mises à la rue ce matin, la veille d'un long week end, alors que les prévisions météos ont une portée de 48h.
Pour que les famillies ne s'installent pas?
Parce que le caps avait bien prévu de fermer puisqu' une fête de fin d'hiver devait avoir lieu ce soir à Colette Yver.
Le niveau de veille renforcé est jusqu'à vendredi, mais nous restons vigilants car à deux reprises déja, le centre a été fermé plus tôt, sans qu'aucune structure ne soit préalablement prévenu.
Nous souhaitons à M le directeur du Caps et son chef de service une bonne soirée ce soir: la fête pour la fin de cette campagne est maintenue au CAPS.
La direction peut se féliciter d'avoir réussi a gérer la campagne hivernale au lance pierre, dans des conditions dramatiques, en faisant fonctionner des contrats précaires-des salariés mal formés- en génerant de la souffrance au travail, de la violence envers les usagers et en confondant accompagnement social et gestion comptable de la grande précarité.
lien vers la video npa et en pj la notification de la pref
Collectif 76 des salariés du social et médico-social
http://salariesdusocial.over-blog.com/

Commenter cet article