Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tract 21juin

Publié le par collectif 76 des salaries du social et médicosoci

 

Nous, collectif 76 des salariés du social et du médico-social et les organisations qui nous soutiennent, occupons les locaux de l'ONM (Oeuvre Normande des Mères) situé au 52, Rue Bouquet à Rouen depuis le vendredi 15 juin.

Cet ancien foyer d'hébergement, destiné aux femmes seules avec enfants, ferme ses portes alors que 40 personnes dont des familles avec enfants restent sans solution d'hébergement chaque soir.

Cette occupation, permet à ce jour, de mettre à l'abri six familles avec enfants dont certains en très bas âge (bébé de quatre mois).

Par ailleurs, au foyer de l'Abbé Bazire (destiné aux adultes seuls) ce sont 40 places d'hébergement en moins.

Le secteur de l'hébergement n'est pas le seul concerné : au sein de la protection de l'enfance, les réductions drastiques de moyens conduisent aujourd'hui des jeunes majeurs (entre 18 et 21 ans) à ne plus être pris en charge comme c'était le cas il y a peu de temps.

Résultat, ces derniers doivent solliciter une aide auprès de dispositifs déjà saturés tels que le 115 , le SAO (Service d'Accueil et d'Orientation), les centres d'accueil de jour.

Dans les cas extrêmes, l'ASE (Aide Sociale à l'Enfance) abandonne ces jeunes dans des hôtels miteux avec pour seul accompagnement un sandwich pour midi.

Nous souhaitons alerter de cette situation :

Aujourd'hui la plupart des personnes concernées par la « non-réponse » en matière d'hébergement sont des personnes sans papiers ou avec des papiers « très temporaires ». C'est une politique qui vise à réduire l'immigration en dégradant les conditions d'accueil et les possibilités d'intégration des migrants au sein de notre société.

Or, un des principes de base d travail social, c'est d'accueillir et garntir les droits de manière inconditionnelle, et non pas d'opérer un tri discriminant entre les populations.

En tant que travailleurs sociaux nous ne sommes pas là pour appliquer cette politique mais pour accueillir et accompagner toute personne en situation de précarité.

 

Nous ne tolérons pas d'être contraints, par l'apllication de cette politique se traduisant notamment par la baisse des financements, de laisser des personnes à la rue :

 

-Plus de moyens pour le social -Arrêt des licenciements

-Plus de places d'hébergement -Application de la loi de réquisition

-Régularisation des personnes sans-papiers



Venez nous rejoindre et nous soutenir à l'occasion de :

  • vendredi 22 juin : Assemblée générale à 18 heures au 52, Rue Bouquet. A partir de 19 heures, des concerts seront proposés.

  • Mardi 26 juin : Meeting du DAL sur la question du logement RDV 19h à la Halle aux

  • Assemblée Générale TOUS LES SOIRS DE SEMAINE A 18H et le Week End A 16H

Pour nous contacter : Tél : 06/49/72/00/94 Mail : salariesdusocial.rouen@gmail.com Adresse du blog : http://salariesdusocial.over-blog.com/

Soutiens : La fédération anarchiste, le NPA, la CNT 76, les Indignés Rouen, Alternative Libertaire, Parti de Gauche, CGT Apave, CFDT ONM, Jeudi Noir, GPS Toulouse, Dal, RESF, Sud-Santé sociaux76

Commenter cet article